Inspecteurs Incompétents : Au Québec n'importe qui peut devenir inspecteur en bâtiment


Ce n’est pas une blague…

« N’importe qui peut s’autoproclamer inspecteur en bâtiment », déplore Pascal Parent, président de l’Association des inspecteurs en bâtiments du Québec (AIBQ).

En effet, la profession n’est pas encadrée, la formation n’est pas obligatoire et aucun permis n’est requis. Le pire dans tout ça? Ces inspecteurs ne sont pas assurés.

Je suis ingénieure et agente depuis quelques années et je dois dire que j’ai vu des inspecteurs médiocres. Evidemment, j’ai une formation de base qui me permet de détecter les irrégularités mais j’ai la formation et l’instinct pour détecter les charlatans.

L’inspection en bâtiments est une discipline unique qui demande une formation et des connaissances approfondies du bâtiment.

Le plus important achat/ investissement que vous allez faire dans votre vie est probablement l’achat d’une maison ! Si vous êtes chanceux (et j’insiste sur le mot chanceux) vous allez avoir un bon inspecteur… Terrible n’est-ce pas ?

L’émission La Facture a fait plusieurs reportages parce que le problème est récurrent. Le plus récent date de Janvier 2017. Voir le reportage de La Facture ici

Dans un autre de leur reportage, ils font inspecter une maison par 7 inspecteurs différents et ils les filment en camera cachée. Résultat ? Personne ne dit la même chose…

Pour une fissure, seulement 2 inspecteurs ont bien décrit le problème. Au sujet de la toiture en mauvais état, toutes les réponses varient !!

Ils ont ensuite soumis le travail des 7 inspecteurs à des experts et l'ingénieur Alain Mousseau note « beaucoup d'irrégularités, de grandes variantes dans le travail rendu par ces inspecteurs ». Voir le reportage ici

Nicole Laflèche, mère monoparentale de trois enfants, a appris tout cela à ses dépens. Radio-Canada a fait un article sur son cauchemar et sur celui d’autres personnes mais rien ne bouge dans la belle province. Article ici

L’autre problème c’est que les courtiers peuvent recommander à leurs clients le même inspecteur pleins de fois sans savoir qu’il est incompétent.

Mais… ça aussi c’est la faute du courtier. Avant de vous recommander un nom il devrait, au MINIMUM, recommander un membre d’un ordre professionnel (des architectes ou des ingénieurs par exemple). Les membres des ordres sont assurés, sont régis par des normes et détiennent une formation dans le domaine. Ou encore s’assurer que l’inspecteur est au moins membre d’une association reconnue comme l’AIBQ.

Dernière petite note, ce n’est pas parce que je suis ingénieure que je me proclame inspecteur en bâtiment. En effet j’ai une formation en génie civil et je connais la structure des bâtiments mais pas la plomberie ou le chauffage par exemple. Il faut prendre des formations spécialisées. Et vu que je suis perfectionniste, j’en prends même si je n’inspecte pas les maisons moi-même.

Merci et partagez l'info!

Recent Posts
Archive
Follow Me
  • Facebook Basic Square

© 2023 by CourtierQc